Archives par mot-clef : règle des 4c

Manuel de survie dans une bijouterie

Toutes ces bagues que l’on voit dans les magazines sont bien belles ! Mais tout le monde n’est pas prêt à mettre le prix pour un si beau brillant (aussi brillant soit-il).
La solution bien connue est de faire faire sa bague selon ses désirs chez un joaillier spécialisé.
Bon jusqu’ici ça va, mais comment bien choisir la pierre si on n’a aucune notion de gemmologie ?

Voici donc les bases à connaître avant de vous rendre avec votre chéri choisir la fameuse bague.

Un diamant s’apprécie selon la règle des 4 c :

  • Carat : le poids du diamant se calcule en carat. 1 carat correspond environ à 0.20 grammes. Bien sûr plus le nombre de carats sera élevé, plus le prix augmentera. Mais attention à ne pas confondre taille et qualité!
Color : Le diamant parfait est d’un blanc immaculé mais c’est rare ! La couleur d’un diamant
varie de D à Z, D étant le blanc exceptionnel. De D à F les diamants sont rares et chers. La plupart des marques de joaillerie utilisent la lettre G comme référence, le H étant également fréquent dans le moyen de gamme.Plus vous vous raprocherez du Z plus la pierre sera teintée.
Clarity : Le diamant est naturellement (ou accidentellement) composé de petites inclusions qui diminuent son éclat. La pureté du diamant s’évalue selon des normes internationales qui se décomposent comme suit :
  • Flawless, ou « pur à la loupe » : La perfection absolue !
  • VVS1  et VVS2 : Very very small inclusions, cela signifie que les inclusions sont difficiles à voir même sous une loupe x10. Le diamant est éclatant.
  • VS1 et VS2 : Very small inclusions, les inclusions sont invisibles à l’oeil nu mais sont décelables à la loupe.
  • SI1 et SI2 : Les inclusions sont petites mais faciles à voir à la loupe x10.
  • I1, I2 et I3: aussi appelé « piqués », les inclusions sont visibles à l’oeil nu et affectent plus ou moins la brillance de la pierre.
Cut : Dernier critère et non des moindres, c’est celui qui va déterminer la brillance du diamant selon la façon dont il reflète la lumière. Un diamant parfaitement proportionné comporte 58 facettes, et la hauteur de la couronne, sa profondeur, son diamètre et son épaisseur doivent également être proportionnés.
Le diamant rond est le plus courant, mais il existe d’autres tailles dont la poire que je trouve très chic !
Au niveau du métal, le platine a l’avantage d’être beaucoup plus dur et résistant que l’or, mais il est également beaucoup plus cher, donc il faut faire un choix en fonction du budget.
Pour terminer sur cette histoire de bague (car le reste est surtout affaire de goût), la tendance cette année est au micro-serti, ou micro-pavage, que l’on voit de plus en plus chez les grands joailliers !

Harry Winston

Louis Vuitton

Messika

De Beers